A Toi DE NGOURIS!

Yvonne MALEKA

« Puisque la douleur doit exister,
Puisque tu as un cœur aimant qui jadis me satisfaisait,
Puisque tu as du pain à donner au temps affamé des humains;
Puisque de Christ tu tiens le sens du sacrifice.

Tu as auréolé ce jour de ton sang froid, laissant du sang blanc se pavanait sur nos piètres joues.
Tu as été la beauté de mon innocence,
Tu as été l’art de mon amour,
Tu as été la source de ma personne.

Puisque tu as choisi de plaire à Dieu que de demeurer avec nous,
Puisque nous ne sommes plus forts que cette efféminée de Mort,
Puisque tu dois partir comme je t’aime.
Puisque je dois parler de toi à partir de ce jour au passé!

Adieu est inexistant dans mon « cœurtionnaire » pour toi Mémé,
A Dieu, ma voix ne portera pas pour retarder ton partir De Ngouris,
Au revoir donc, puisque je me dois de te rejoindre un jour.  »

A toi grand-mère Yvonne MALEKA

Extrait inédit de « Temps fini aux douleurs infinies: mémoire d’une âme perdue« 

Mots pour Maux